La fabrication

Principe de fabrication

L’hydrolat est plus connu sous le nom d’eau florale.

C’est la condensation de la vapeur d’eau utilisée lors de l’extraction des huiles essentielles. L’hydrolat contient les principes solubles dans l’eau de la plante plus une trace des huiles essentielles de cette plante, quand elle en a. Il contient aussi l’empreinte vibratoire de la plante.

Explications en photos et vidéo

Pour faire un hydrolat, il faut :

des plantes …

… beaucoup de plantes

de l’eau, de source de préférence

un alambic

crédit photo pour l’alambic : Tucker Bradford

et beaucoup de passion et d’amour !

On met le tout dans un chaudron et on mélange ! Oups, non c’est pas ça …

Pour bien comprendre le fonctionnement de l’alambic, il y a la vidéo, mais il faudra être indulgent, je ne suis pas très à l’aise devant la caméra. Ça me fait dire des bêtises, enfin juste une, à la fin. J’ai remplacé huile essentielle par hydrolat, mais si t’as suivi, t’as compris.

La vidéo, c’est par là :Réf. Ouest-France « Typhaine Dessoly est paysanne distrillatrice »

Et pour leur utilisations, c’est par là : Les hydrolats en plante simple

et par là : Les potions