Coquelicots et magie de la vie

Une petite histoire pour vous conter à quelle point la vie peut être magique quand on lâche prise ! 2021, mai humide, limaces de sortie, mes coquelicots se sont fait déguster au fur et à mesure où ils pointaient leur nez. Catastrophe ! Le coquelicot est une plante qui vous plait beaucoup, que va devenir la potion de Morphée cette année ?! Je dois racheter des graines, je dois racheter du terreau, le temps me manque tellement, toutes les plantes sont prêtes en même temps Continue reading →

Petit guide des hydrolats et eaux florales

Je me suis toujours, enfin depuis que je distille, laissée distiller ce qui voulait être distiller. J’ai même distiller une labradorite il y a 15jrs, elle voulait tellement aller dans l’alambic 😅 Mais quand il fallait en parler, gros blanc, aucune littérature, aucune donnée sur pas mal de mes eaux florales … 5 ans après les 1ers essais, après beaucoup d’échanges avec les collègues, après beaucoup de retours clients, de formations, quelques analyses (pas autant que j’aimerais mais je fais au mieux, un de mes Continue reading →

Le noisetier (et la nouvelle lune de septembre)

Hier, j’ai distiller le noisetier. Ça fait des mois qu’on joue à cache-cache lui et moi, pas un moment, pas une fois, nous n’étions prêt en même temps. Mais hier, par une magnifique journée de soleil, il m’a appelé, du fond de la vallée. Petite forêt magique, où je ne prends jamais le temps d’aller. Un houx magnifique, des chênes distordus et un beau ruisseau chantant. Des champignons, un charmant rouge-gorges et le soleil dont les rayons jouent au travers des feuillages. Et des noisetiers Continue reading →

La mise en route de l’alambic

Ça y est ! L’alambic est en route ! Ça a été avec plein de petites péripétie qui ont trouvé leurs solutions  dans la fluidité que nous avons commencé la distillation avec l’alambic à colonne en cuivre, sur le lieu de culture. 1ère distillation : de la paille bio, pour tout nettoyer.

Distillation de la matricaire

Le foyer n’est pas fini mais ça ne m’empêche pas de distiller ! J’utilise mon petit alambic et je distille beaucoup et souvent pour compenser son petit volume. Je vous partage des photos d’une récolte et distillation de matricaire (camomille allemande) :

L’alambic

Le nouvel alambic est arrivé ! C’est un superbe alambic à colonne, de 100 litres, en cuivre. Ça fait vraiment alchimiste, J’adore !! Et en plus d’être magnifique, il va me permettre de faire de plus grandes quantités d’hydrolat (c’était un peu l’objectif du départ). Maintenant il faut fabriquer le foyer pour le mettre en route. C’est un autre défi ! Histoire à suivre …